Vue sur le centre hsitorique et le marché de Sarlat

Capitale du Périgord Noir, Sarlat est incontournable. Protégée par l’oubli, elle fut ressuscitée par la loi Malraux.

Située au sud-est du département de la Dordogne, entre la Vallée de la Vézère et la Vallée de la Dordogne, Sarlat-la-Canéda - de son nom complet - est une ville médiévale au patrimoine architectural pittoresque. Visiter Sarlat, c’est la promesse de voyager dans le temps au travers d’époques aussi riches que variées.

5 bonnes raisons d'aller à Sarlat

  1. Découvrir, en compagnie d’un guide-conférencier, les ruelles bordées d’hôtels particuliers et de maisons nobles aux toits de lauzes datant du XIVème au XVIIème siècle.
  2. Rendre visite à la statue d’Etienne de La Boétie - enfant du pays et grand ami de Montaigne - située place de la Grande-Rigaudie. Puis, filer place du Peyrou pour admirer sa maison.
  3. Suivre le parcours de géocaching (2,5 km) « Le Périgord, aux petits z’oignons » imaginé par Tèrra Aventura.
  4. Faire le plein de foie gras, truffes et autres mets locaux aux marchés.
  5. Prendre de la hauteur au sommet du clocher de l’ancienne église Sainte-Marie grâce à l’ascenseur panoramique tout de verre vêtu imaginé par l’architecte Jean Nouvel (autre enfant notable du pays).

Sarlat, ville médiévale d’Art et d’Histoire

Sarlat et son patrimoine architectural

Comme Rome, Sarlat ne s’est pas construite en un jour ! Ses origines remontent au IXème siècle avec la fondation d’une abbaye. Au XIVème siècle, la ville - déjà prospère - devient un évêché et se pare de riches demeures. Cette transformation architecturale se poursuit au fil des siècles avec notamment la construction des couvents des Récollets et Sainte-Claire au XVIIème, la destruction des remparts et la création de boulevards au XVIIIème ou encore l’édification du Palais de Justice au XIXème. Tous ces bâtiments sont encore visibles aujourd’hui.

Vue détaillée sur les fenêtres d'une bâtisse de Sarlat

Ville d’Art et d’Histoire

A Sarlat, on ne rigole pas avec les monuments historiques ! En tout, 66 bâtiments classés ou inscrits se concentrent sur un périmètre de 11 hectares. La ville est, d’ailleurs, inscrite dans le livre des records pour cet exploit. Depuis 2002, elle possède le label Ville d’Art et d’Histoire décerné par le Ministère de la Culture.

Le sauvetage d’un patrimoine architectural unique

Mais si Sarlat peut s’enorgueillir d’avoir un patrimoine architectural aussi riche, c’est grâce à un festival de théâtre et à une loi. Tout commence en 1952 avec la création du festival des Jeux du Théâtre. L’objectif est alors de jouer des pièces en extérieur avec la vieille ville pour décors et ainsi, la mettre en valeur. Le pari est réussi puisqu’en 1964, elle est choisie pour bénéficier de la loi Malraux (1962) visant à réhabiliter les centres historiques. Aujourd’hui, le festival perdure et la ville rayonne encore par sa splendeur retrouvée.

Vue sur la maison d'Etienne de la Boétie dans le centre de Sarlat

 Sarlat et le cinéma

Avec ses nombreuses bâtisses remarquablement restaurées et ses ruelles pavées, Sarlat est un décor de cinéma parfait ! La liste des films ayant été tournés dans la ville est longue allant du Capitaine Fracasse d’Alberto Cavalcanti (1928) aux Misérables de Robert Hossein (1982) et à Jeanne d’Arc de Luc Besson (1998). En 2020, c’est le britannique Ridley Scott qui a jeté son dévolu sur la cité médiévale afin d’y réaliser le film Les Duellistes avec Matt Damon et Ben Affleck.

Vue sur des maisons typiques du centre de Sarlat

Découvrir le marché de Sarlat

Tous les mercredis et samedis, le marché traverse le cœur de la ville. Depuis 2001, il a même pris ses aises au sein de l’ancienne église Sainte-Marie. A l’intérieur, on peut, d’ailleurs, observer l’immense porte en métal noir et l’ascenseur panoramique en verre du clocher imaginés par l’architecte sarladais Jean Nouvel. En flânant entre les étals, un détail interpelle. Etrange, l’anglais y semble la langue autochtone, tellement les Britanniques et Américains apprécient ce marché (et toute la ville aussi !). Truffes, foies gras, confits, fraises, noix, ici tout est prétexte à goûter. Trois oies en bronze ont même une place à leur nom et c’est le passage obligé des voyageurs pour l’indispensable photo souvenirs.

Les grands événements à Sarlat

Fête de la Truffe, festivals du Film de Sarlat et des Jeux du Théâtre ou encore marché de Noël, Sarlat ne manque pas d’animations pendant l’année. Pour les découvrir, c’est ici que ça se passe…

Informations pratiques

Comment aller à Sarlat ?

Sarlat se trouve à environ 50 km de Brive, 60 km de Périgueux et 50 km de Rocamadour. Il faut compter environ 1 heure de route depuis Brive.

Où se garer à Sarlat ?

Sur toutes les zones, le stationnement est payant de 9h à 12h et de 14h à 19h, tous les jours, du 15 juin au 15 septembre. Sur le parking Rigaudie, le stationnement est payant en borne de 8h à 22h du 1er mars au 31 octobre. Gratuit le reste de l’année.

Faire le marché à Sarlat

Horaires du marché : le mercredi de 8h à 13h et le samedi de 8h à 17h (8h-13h uniquement pour le marché alimentaire). Le marché couvert est ouvert de 8h30 à 13h de mi-avril à fin octobre, de 8h30 à 12h30 de novembre à mi-avril et tous les matins pendant les fêtes de fin d’année.

Visiter Sarlat en famille

De nombreuses visites guidées sont proposées par l’office de tourisme de Sarlat. L’une d’entre elles est spécialement dédiée aux enfants de 8 à 11 ans. Plus d’information auprès de l’Office de Tourisme de Sarlat : 3 Quai de Tourny, 24200 Sarlat la Caneda, et au 05 53 31 45 45.

Partager cet article

Ou partagez le lien