Une fois la part des anges envolée, il nous reste en terres gaillardes, bon nombre de breuvages et de potions magiques à déguster : vins, bières et spiritueux…

Un bon plat débute, s’accompagne et se termine forcément par une boisson de qualité. Nous avons sur notre territoire, plusieurs nectars qui sauront vous séduire…

Amateurs de vins, de bières, apéritifs et autres digestifs, il y en a pour tous les goûts.

Venez découvrir nos distilleries et ne passez pas à côté du Lou pe de Gril, apéritif local à base de pissenlit de Francine et Maurice Guionie. Vous pourrez également visiter leur site qui a reçu la médaille du tourisme en 2014.

Saviez-vous que nos terres ont un héritage viticole important ? Et oui, il n’y a pas que dans le bordelais ou dans le bergeracois que l’on trouve du bon vin !

Nos boissons alcoolisées locales s’ancrent dans l’histoire… particulièrement le vin.

Notre histoire liée aux vignobles

Dès le moyen âge et même à partir de l’antiquité, nos terres produisaient et consommaient du vin. Cette boisson prenait une place immense dans le quotidien des habitants. Des crus de grande qualité ont fait rayonner notre région tels que les vins de Allassac, Vignols, Vertougit ( Voutezac), Sajueix…

Cette production au départ gérée par les ecclésiastiques, par les seigneurs puis par les bourgeois n’a cessé de se développer jusqu’à atteindre au XIXème siècle son âge d’or. Pour information, en 1840 la vigne corrézienne occupait 16 735 hectares et assurait ainsi la bonne santé de notre économie.

Malheureusement, à partir de 1876, cette activité fleurissante a progressivement décliné avec l’apparition du phylloxéra. Ce puceron, véritable fléau pour la vigne, a décimé presque l’intégralité de notre parc viticole. En moins de 10 ans, le phylloxéra a détruit 3409 ha et en a détérioré 10204 ha soit quasiment l’intégralité de notre production. Une véritable crise sociale et économique sans précédent a alors eu lieu face à la disparition du vignoble corrézien…

Cependant, nos ancêtres avaient déjà l’âme gaillarde, ils ont ainsi pu rebondir en effectuant une reconversion agricole menant ainsi à la naissance d’une autre production avec les cultures maraîchères, la pomme mais aussi l’élevage.

Certains ont tout de même persisté dans la vigne mais à plus petite échelle. Ces petits producteurs ont porté à bout de bras notre héritage viticole. Mais depuis plusieurs années certains ont repris le flambeau. A partir des années 2000 nous avons donc pu assister à la renaissance de notre cher vignoble corrézien.

Notre sélection gaillarde :

Les événements liés au vin :

  • Salon Au Fil du Vin à Saint-Pantaléon de Larche
  • Fête du Baco à Saint-Robert
  • Fête des vins à Lissac-sur-Couze
Tonneaux de vins de Branceilles