Vue sur la salle du Dôme du Gouffre de Padirac

Au cœur du Causse du Quercy dans le département du Lot, le gouffre de Padirac est le premier site souterrain de France. Mondialement connu, il vous invite à un voyage au centre de la Terre

Après une descente à 103 m de profondeur, par l’ascenseur ou pour les plus courageux par les escaliers, vous embarquez pour une promenade sur la rivière souterraine, accompagné de votre guide. La voûte s’élève, une faille se découpe et laisse apparaître le lac de Pluie appelé ainsi à cause des milliers de gouttes d’eau qui tombent de la voûte. C’est alors que la Grande Pendeloque, stalactite de 60 m de haut, vous fait face. Vous accostez et poursuivez la visite à pied vers la salle du Grand Dôme. Véritable cathédrale souterraine au plafond culminant à 94 m, elle offre le point de vue le plus majestueux du parcours avant de finir avec le lac des Gours.

5 bonnes raisons d'aller au Gouffre de Padirac

  1. Plonger, tel un héros de Jules Verne, au cœur du premier site souterrain de France.
  2. Naviguer pendant 1 km sur la rivière Plane dans le silence et le calme.
  3. S’émerveiller devant l’incroyable patrimoine naturel offert par le phénomène d’érosion.
  4. Découvrir des espèces animales rares et même endémiques pour certaines.
  5. Participer à une soirée « Explorateurs » pour vivre une aventure exceptionnelle et privilégiée telle que l’a vécue Edouard-Alfred Martel en 1889.

Padirac, entre légende et réalité scientifique

La légende du gouffre de Padirac

Le gouffre de Padirac a longtemps été surnommé « Le Trou du Diable ». Cette dénomination provient en réalité d’une légende qui expliquerait la naissance du lieu. Un beau jour, alors que saint Martin se promenait dans la campagne lotoise afin d’aider les âmes égarées, le Diable en personne serait apparu et lui aurait lancé un défi : franchir un immense trou creusé par ses soins à grand coup de talon dans le sol. Ainsi, serait né le gouffre de Padirac. (Et pour finir l’histoire : saint Martin aurait brillamment franchi l’obstacle, au grand désespoir de Satan qui se serait réfugié dans les entrailles de la Terre).

Vue sur l'entrée du Gouffre de Padirac

Comment s’est formé le gouffre de Padirac ?

Une légende, c’est bien joli mais ça n’explique pas la réalité scientifique et géologique qui entoure la formation du gouffre. Pour comprendre cela, il faut remonter loin, très loin. A l’époque du Jurassique, une mer recouvrait l’emplacement actuel du Lot et même plus. Puis, l’eau a fini par se retirer en laissant la place à un immense plateau calcaire. Au moment de la formation des Pyrénées, les mouvements des plaques tectoniques à l’origine de la chaîne de montagnes ont créé des failles et des fissures dans ce plateau calcaire. Progressivement, l’eau s’est infiltrée jusqu’à former, il y a 1 ou 2 millions d’années, des galeries souterraines que l’on parcourt, aujourd’hui, une fois passé le gouffre. Car ce que l’on appelle « gouffre », c’est l’immense puits par lequel on descend en ascenseur ou à pied. Lui se serait formé suite à l’effondrement de la voûte d’une salle souterraine, il y a plusieurs centaines de milliers d’années.

L’exploration du gouffre de Padirac par l’Homme

Par sa taille gigantesque et les mystères qui l’entourent, le gouffre de Padirac a toujours fasciné les hommes. Mais c’est au XIXème siècle que quelques curieux ont le courage de se lancer dans l’exploration de cette fascinante béance du sol. Une première campagne démarre en 1867. Malheureusement, elle ne permet pas de descendre très profondément. En 1889, Edouard-Alfred Martel redescend en compagnie de trois de ses amis. Ils s’aventurent à plus de 400 m de profondeur mais sont stoppés par la rivière souterraine. Ils reviennent plus tard avec un bateau et c’est là qu’ils découvrent les stalactites, stalagmites, gours et autres joyaux de Padirac. Par la suite, d’autres expéditions mettent au jour la Grande Pendeloque et la salle du Grand Dôme. Le 10 avril 1899, le gouffre partage pour la première fois son merveilleux patrimoine naturel avec le public. Aujourd’hui, le lieu fait partie de la liste des cent plus longues cavités souterraines. 42 km de galeries ont été explorés mais il reste encore bien d’autres espaces à découvrir…

Petit vocabulaire du gouffre

Si vous décidez de vous enfoncer dans les entrailles de la Terre à Padirac, ces quelques notions de vocabulaire géologique pourront vous être utiles.

  • Une concrétion est une formation qui s’est bâtie par le dépôt du calcaire contenu dans des gouttes d’eau.
  • Une stalagmite est une formation calcaire se dirigeant vers le haut. Elle est dite « bougie » lorsque son sommet fait moins de 10 m. Lorsqu’il est supérieur à 10 m, on parle de « stalagmite plateau ».
  • Une stalactite est une formation calcaire se dirigeant vers le bas.
  • Les gours sont des barrages naturels formés dans des écoulements souterrains.

Y a-t-il de la vie au fond du gouffre ?

La faune souterraine de Padirac est aussi riche que variée avec 70 espèces animales recensées. Par exemple, onze variétés de chauves-souris vivent à l’entrée de la cavité. Tout au fond, coule la rivière Plane sur environ 20 km avant de se jeter dans la Dordogne. Elle renferme différents êtres vivants tels que des crevettes Niphargus ou encore le minuscule escargot, le Bythinelle de Padirac. Et qu’en est-il de l’Homme ?

Vue sur le lac de la Pluie dans le Gouffre de Padirac

Des fouilles menées dans le gouffre ont révélé des restes d’objets datant du XIVème siècle. La thèse la plus probable serait que des habitants du village de Padirac se seraient réfugiés là pour échapper aux persécutions des Anglais pendant la guerre de Cent Ans. Toutefois, le gouffre aurait aussi servi de carrière d’exploitation du salpêtre au XVIème siècle.

Informations pratiques

Où se trouve le gouffre de Padirac ?

Situé sur la commune de Padirac au nord-est du département du Lot, le gouffre de Padirac se trouve à 55 km de Brive, à 30 km de Souillac et à 12 km de Gramat. Il faut compter environ une heure de trajet depuis Brive en voiture.

Les services proposés au gouffre de Padirac

Parking gratuit à proximité – Aire de pique-nique – Snack et restaurant sur place – Boutique/librairie- Jeux pour enfants et parc récréatif.

Et pour plus d’informations, consultez notre guide pratique du Gouffre de Padirac juste ici

Partager cet article

Ou partagez le lien