0% Gaillard

Evénements

Adolescentes, le film documentaire obtient 3 Césars !

Distingué à Locarno par le prix Zonta de la Semaine de la critique, puis par le prix Louis Delluc, ce beau film documentaire a reçu 3 Césars dont celui du meilleur documentaire. Si ça ce n’est pas Gaillard ! 💪

La 46ème Cérémonie des Césars s’est tenue le 12 mars à l’Olympia et a récompensé à 3 reprises le documentaire Adolescentes tourné à Brive ». 

Meilleur film documentaire : dans son discours, le réalisateur Sébastien Lifshitz a rendu hommage à nos deux Brivistes. « Je pense à Emma et Anaïs. Elles ont accepté la présence d’une caméra pendant cinq ans. Elles représentent la jeunesse, une jeunesse qui trinque aujourd’hui. Je dédie ce César à cette jeunesse en espérant que les beaux jours reviennent » a déclaré le réalisateur sur la scène de l’Olympia à Paris. 

Meilleur son : cette récompense  était attribuée à Yolande Decarsin, Fanny Martin, Jeanne Delplancq et Olivier Goinard : « Emma, Anaïs, c’était un plaisir de venir avec vous, dans votre vie d’adolescentesnous avons pris beaucoup de plaisir à travailler sur ce film« .

Meilleur montage : 500 heures d’images (rushes) pour 2h15 de film. Un travail énorme et une récompense à la clé pour la monteuse Tina Baz. 

Rappelons que le film était également nommé pour le meilleur film, la meilleure réalisation, et la meilleure photo.

Emma et Anaïs sont des vraies Gaillardes et nous avons eu le plaisir de les interviewer récemment : 


 

Retour sur ce film documentaire : 

Emma et Anaïs sont inséparables et pourtant, tout les oppose : physiquement et socialement. Adolescentes suit leur parcours depuis leur 13 ans jusqu’à leur majorité : une tranche d’âge où l’on sort de l’enfance sans être complètement adulte et qui est une période  où se bousculent les transformations et les premières fois.

Guidé par le désir de filmer la transformation de ces jeunes filles d’aujourd’hui, Sébastien Lifshitz ne savait pas lui-même où le mènerait cette aventure.  A leur 18 ans, on se demande quelles femmes sont-elles devenues et où en est leur amitié. A travers cette chronique de la jeunesse, le film dresse aussi le portrait de la France de ces cinq dernières années.

Pourquoi Brive ?
Le choix du réalisateur s’est porté sur Brive car il souhaitait montrer la vie des adolescentes dans une petite ville de 50 000 habitants, proche de la nature permettant ainsi d’illustrer le passage du temps et des saisons. Sébastien Lifshitz a apprécié en Brive le calme et la douceur de la ville. Il ne souhaitait pas que son film soit tourné en banlieue afin d’éviter de mettre en avant la réalité sociale au détriment des portraits d’individus.

Le choix des adolescentes : 
Le choix de Sébastien Lifshitz a été une évidence : Emma et Anaïs étaient amies, issues de milieux sociaux différents avec des personnalités très différentes. Il a apprécié la générosité et le courage dont elles ont fait preuve lors du tournage en dévoilant des paroles très intimes. 

Ce documentaire est un film à la fois tendre et douloureux où l’on passe des éclats de rire à des moments de concentration. Une chose est sûre : l’émotion est au rendez-vous !

 
 
 
 
 

 

 
 
 

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *