0% Gaillard

Notre TOP 14 des visites

Les grottes de Saint-Antoine

A la sortie sud de Brive la Gaillarde, le pèlerinage national à Saint Antoine de Padoue offre aux promeneurs, comme aux pèlerins, ses cinq hectares de parc verdoyant. Vous serez chaleureusement accueillis par des frères franciscains dans ce cadre paisible et harmonieux. Que vous soyez pèlerins, retraités ou simple visiteur, n’hésitez pas à aller à leur rencontre !

Monastere Franciscain Grottes de Saint Antoine
Monuments

Monastere Franciscain Grottes de Saint Antoine

Ajouter aux favoris

A propos

Ces grottes-sanctuaires, en partie creusées de main d'homme dans un escarpement de grès, perpétuent le souvenir de Saint Antoine de Padoue qui vint souvent en ce lieu au cours de l'année 1226. Peu après sa mort, les grottes deviennent un lieu de pèlerinage et un petit ermitage y est construit. Au siècle dernier, l'ermitage fut remplacé par une chapelle et un couvent devenu depuis Maison d’accueil. Saint-Antoine protège la ville de Brive. Les pèlerins viennent toujours nombreux se recueillir aux grottes, sur les lieux de sa prière. De l'esplanade, entourée d'arbres magnifiques, on peut suivre un rude chemin au milieu de ce paisible enclos jusqu'au calvaire d'où l'on découvre un fort beau panorama sur la ville.

Histoire du pèlerinage: En 1226, durant son séjour en Limousin comme supérieur régional des Frères Mineurs, Antoine fonde un couvent à Brive. Entre ses courses apostoliques il se retire volontiers dans des grottes voisines de la cité pour s'y livrer à la pénitence et à la contemplation. Après sa mort, son souvenir ne sera pas oublié à Brive. Les grottes qu'il fréquentait deviennent un lieu de Pèlerinage où sa présence demeure vivante. Dès le XIIIe siècle un petit ermitage est construit sur place et une des grottes aménagée en oratoire. - 1463 : le Roi Louis XI, revenant de Rocamadour, vient y faire ses dévotions. - 1565 : deux frères mineurs, gardiens des lieux, sont massacrés pour leur foi en l'Eucharistie. Ermitage et chapelle sont saccagés, puis réaménagés. - 1670 : Un livre intitulé 'Les délices de la France' fait mention de l'ermitage de Saint Antoine où Dieu fait beaucoup de miracles. - 1791 : les lieux, devenus 'biens nationaux', sont vendus aux enchères, mais les pèlerins continuent à venir. - 1874 : après rachat de l'enclos par un prêtre de la ville, le pélerinage est officiellement réouvert et rendu aux franciscains. Grands travaux d'aménagement. Nouveau sanctuaire consacré en 1895. Brive devient le Pélerinage National en l'honneur de Saint Antoine de Padoue fété le 13 juin.


19100 BRIVE LA GAILLARDE

Comment s'y rendre

Arrivée par train : 13 mn à pied de la gare jusqu'aux Grottes Arrivée en voiture : une fois dans le Centre ville prendre la direction Noailles 20 mn à pied du Centre Ville . en bus à partir du Centre Ville : Ligne B (Bahuet)- http://bit.ly/1l1DLsO Par arboré de 5 hectares, un hébergement monastique (fermé en janvier) ouvert à tous ! une boutique souvenirs de pèlerinage.

Photos (2)